Aller à la recherche

vendredi 3 décembre 2021 21:59

La guerre invisible, T2, le comité, de Frank Giroud, Laurent Galandon et Olivier Martin

125 lectures

Partage Partager le billet

La guerre invisible, T2, le comité

L’histoire :
1951, Alabama, USA. À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, les Russes mettent la main sur Manfred Fürbringer, qui a fui en Égypte. Néanmoins, l'expertise de l'ingénieur ne suffit pas, et les Américains conservent une avance technologique trop importante. Le MGB orchestre alors un projet fou : relâcher Fürbringer afin qu'il soit « recruté » par la CIA, et s'en servir comme taupe au sein de l'impénétrable Redstone Arsenal où sont développés les premiers missiles balistiques américains. Une guerre de dupes où la tension et la paranoïa atteignent leur paroxysme, et où le danger vient de partout, y compris de l'intérieur.

Mon avis :
J’ai trouvé ce deuxième tome plus réussi que le premier[1].
Stephan Klymov fait tout pour aider sa mère, artiste subversive, et en même temps, il est fidèle à son pays. Afin de garder sa place et sa vie, il monte le projet de faire recruter Manfred Fürbringer par la CIA. Pour cela, il fait pression sur l’ingénieur à travers la famille de ce dernier.
Nous découvrons la genèse de ce jeu de dupes mis en place par les Russes, afin d’accéder à Redstone Arsenal. Cela fait le charme de ce volume. En parallèle, nous suivons l’évolution de Klymov en Russie, puis aux États-Unis.
Une fois Fürbringer à Redstone Arsenal, une équipe se met en place pour récolter les informations. Or, d’autres espions sont sur les rangs, et la situation dérape.
Le récit est bien rythmé, les rebondissements placés aux bons endroits, et l’action présente.
Qui sont les pions et les manipulés ? La guerre froide est sans limites.

Vivement le troisième tome!

Titre: La guerre invisible, T2, le comité
Auteur: Frank Giroud / laurent Galandon
Dessinateur: Olivier Martin
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 64
Traduction: Clémentine Beauvais
ISBN: 978-2-3698-1455-9
Date de publication: 25 août 2021

Acheter « La guerre invisible, T2, le comité » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 20 novembre 2021 21:49

Elecboy T2, Révélations, de Jaouen Salaün

101 lectures

Partage Partager le billet

Elecboy T2, Révélations

L’histoire :
2122, quelque part en Amérique du Nord. Dans ce décor de fin du monde, un homme marche, accompagné par un géant. Puis il rejoint une communauté, et demande à parler à son chef. Il lui annonce une prophétie : un jour, un homme sans visage viendra. Lui seul pourra mettre un terme à la souffrance humaine. Cette communauté, c'est celle du jeune Joshua.

Mon avis :
j’ai eu quelques réticences lors de la lecture du tome 1[1]. Ces dernières se sont totalement effacées au cours de ce tome 2. Le récit est rythmé, mais l’histoire avance lentement. De premières informations sont apportées, mais elles déclenchent d’autres questions. Les dessins réalistes, et les couleurs sont magnifiques. J’ai vraiment apprécié cette lecture, et j’ai pris du plaisir à suivre les péripéties de Joshua.

Le jeune homme est toujours en conflit avec son père, et l’accident de ce dernier n’a pas amélioré la situation. L’homme accompagné du géant semble reconnaître Joshua, et encourage celui-ci à vivre sa vie. Cela déclenche encore plus d’interrogations chez le garçon.
En parallèle, Sylvio, accompagné de son grand-père, poursuit son apprentissage pour devenir le prochain chef, en maintenant certaines traditions (c’est assez glauque et violent, par moments). Les différentes intrigues se déroulent : qui sont les IA et ce Zehus qui les dirige ? Que préparent Sylvio et son grand-père ? Quels sont les secrets de Joshua ?
Un drame se produit, et Joshua laisse éclater sa colère. À ce moment-là, il découvre certaines choses sur lui-même qui aboutissent à l’image finale de ce tome deux.

Vivement la suite !

Titre: Elecboy T2, Révélations
Auteur: Jaouen Salaün
Dessinateur: Jaouen Salaün
Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 64
ISBN: 978-2-5050-8940-7
Date de publication: 01 octobre 2021

Acheter « Elecboy T2, Révélations » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 3 novembre 2021 23:12

La guerre invisible, T1, l’agence, de Frank Giroud et Olivier Martin

123 lectures

Partage Partager le billet

La guerre invisible, T1, l’agence

L’histoire :
1951, Égypte. Manfred Fürbringer, un ancien ingénieur nazi spécialisé dans les systèmes de guidage des fusées V2, a été repéré, vivant au Caire, sous une fausse identité. En pleine guerre froide, son savoir-faire et son expertise sont des atouts inestimables pour les États-Unis. La CIA envoie donc deux de ses meilleurs agents pour « recruter » Fürbringer, de gré ou de force.... car bien d'autres nations semblent intéressées par les services de l'ingénieur.

Mon avis :
Il s’agit du premier album d’une nouvelle série, qui aborde le sujet de la guerre froide et du travail des espions qui doivent récupérer des informations ou des personnes.
Au Caire, les deux agents de la CIA recherchent Manfred Fürbringer, afin de lui proposer de travailler pour les États-Unis. Pour arriver à leurs fins, ils recrutent un jeune orphelin, Rudi, sans lui dire la vérité sur la situation. Méthodes illégales, brutales, immorales, tout y passe. Les personnages sont froids et calculateurs. De plus, ils ne sont pas les seuls sur les rangs, d’autres pays veulent la même chose (recruter des scientifiques nazis), au détriment de la justice. Le dessin est dans un style réaliste, la mise en page donne du rythme à l’ensemble. Il y a de l’action, des rebondissements.
Par contre, je n’ai pas compris le revirement de Kathryn vis-à-vis de Rudi. Elle le considère comme un objet, et ensuite, elle veut à tout prix le sauver. Il est dommage que cette évolution soit brutale, sans véritable explication (à part peut-être les relations qu’elle entretient avec son jeune frère).

À lire !

Titre: La guerre invisible, T1, l’agence
Auteur: Frank Giroud
Dessinateur: Olivier Martin
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 68
ISBN: 978-2-3698-1453-5
Date de publication: 27 janvier 2021

Acheter « La guerre invisible, T1, l’agence » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 27 octobre 2021 22:59

Sur le vif, Elizabeth Acevedo

114 lectures

Partage Partager le billet

Sur le vif

L’histoire :
Emoni a de l'or au bout des doigts. Entre ses mains, saveurs et épices composent des plats incomparables. Mais Emoni a aussi une petite fille de deux ans, et elle jongle entre son rôle de jeune mère, les cours au lycée, et le travail le soir pour aider sa grand-mère à payer les factures. Dans sa vie faite de responsabilités, il n'y a pas de place pour rêver. L'ouverture, dans son lycée, d'un nouveau cours d'arts culinaires pourrait bien changer la donne.

Mon avis :
Au départ, j’avais quelques a priori sur ce roman jeunesse, mais ayant aimé le roman précédent de l’auteur, j’ai commencé à le lire. Ces a priori se sont rapidement évaporés, et j’ai été happé par le personnage d’Emoni. Cette dernière vit avec sa fille et sa grand-mère à Philadelphie. Avec force acharnement, l’adolescente a pu poursuivre, tant bien que mal, sa scolarité, tout en élevant sa fille, et en effectuant des petits boulots, afin de compléter la maigre pension de sa grand-mère. L’ensemble fleure bon certains stéréotypes (par exemple, la meilleure amie homosexuelle, le fait que le travail paie, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas), néanmoins, ce roman a été très agréable à lire.

Le récit est structuré en trois parties: L’acide, Le salé, Le doux-amer. Cela tourne autour de la cuisine, mais aborde aussi la vie quotidienne, et l'idée qu’avoir du talent ne suffit pas : il faut travailler et maîtriser son art pour réussir. Les chapitres sont courts, ce qui donne du rythme à l'histoire.
Emoni fait preuve d’une grande maturité, sauf, à mon avis, sur un point : pourquoi surnommer sa fille, Emma, « Babygirl »? Cela donne une impression d’immaturité (alors que ce n’est pas le cas dans le roman) et qu’elle s’adresse à une poupée.

Malgré cette petite remarque, c’est un roman positif, à découvrir.

Service presse numérique des éditions Nathan.

Titre: Sur le vif
Auteur: Elizabeth Acevedo
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 400
Traduction: Clémentine Beauvais
ISBN: 978-2-0925-9398-1
Date de publication: 1 juillet 2021

Acheter « Sur le vif » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 23 octobre 2021 22:36

La venin T3, entrailles, de Laurent Astier

105 lectures

Partage Partager le billet

La venin T3, entrailles

L’histoire :
Ohio, octobre 1900. Emily, toujours traquée par les deux Pinkerton, continue son chemin de vengeance, accompagnée de la petite Claire. Au cours de leur voyage, des cris retentissent. Emily décide d’intervenir.

Mon avis :
Dans ce troisième tome[1][2], Emily devient institutrice dans une petite ville, Oil town, dirigée par Edwin Drake. Ce dernier y mène d’une main de fer l’extraction pétrolière.
Peu avant, Emily a rencontré Susan, une jeune femme noire, dont le mari a été lynché par des membres du Ku kux Klan. Les ficelles sont un peu grosses, le scénario sombre, mais l’ensemble tient la route. Il y a de l’action, beaucoup d’action. J’ai pris du plaisir lors de ma lecture. Il y a plusieurs retours vers le passé qui nous permettent de comprendre de quelle manière Emily s’est construite (dans la douleur). L’auteur aborde les conditions de travail déplorables de l’époque avec les ouvriers des champs pétroliers. L’agence Pinkerton est toujours à la recherche de la fugitive, mais ce n’est pas la seule, car à la clé, il y a 1000 dollars de récompense.

Un élément important apparaît vers la fin de l’album, ce qui laisse présager des rebondissements dans le tome 4. j’ai, néanmoins, un petit bémol à apporter: les méchants sont stéréotypés. Il aurait été intéressant d’avoir des portraits plus nuancés, ce qui aurait conféré, par la même occasion, plus de profondeur au personnage d’Emily.
Nous retrouvons, à la fin, comme dans les tomes précédents, les carnets d’Emily, avec ses notes personnelles au cours de son voyage.

À lire !

Service presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre: La venin T3, entrailles
Auteur: Laurent Astier
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 64
ISBN: 978-2-3698-1588-4
Date de publication: 28 octobre 2020

Acheter « La venin T3, entrailles » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 140

Page top